Melanie Pain — Ailleurs song lyrics and translation

The page contains the lyrics and English translation of the song "Ailleurs" by Melanie Pain.

Lyrics

Où est passé l'été
Tout au bord, au bord de la mer
En plein mois de juillet
Le ciel bleu a tourné au vert
Où que je sois je ne resterai pas
Où que je sois, non je ne resterai pas
La vie et le bonheur
L’argent, le cul, les enfants
C’est un peu trop pour moi
C’est trop très peu pour moi
Où que je sois je ne resterai pas
Où que je sois, non je ne resterai pas
Regarde-moi encore, regarde-moi en face
Ne crains rien, n’aie pas peur, je suis déjà ailleurs
Regarde-moi encore, regarde-moi en face
Ne crains rien, n’aie pas peur, je suis déjà ailleurs
Ah ah ah
Ah ah ah
Ah ah ah
Filer à l’espagnole, changer de cap en plein vol
Les regrets je n’ai pas tant
Les regrets c’est salissant
Où que je sois je ne resterai pas
Où que je sois, non je ne resterai pas
Regarde-moi encore, regarde-moi en face
Ne crains rien, n’aie pas peur, je suis déjà ailleurs
Regarde-moi encore, regarde-moi en face
Ne crains rien, n’aie pas peur, je suis déjà ailleurs
Ah ah ah
Ah ah ah
Ah ah ah

Lyrics translation

Where did the summer pass
All by the sea, by the sea
In the middle of July
The blue sky turned green
Wherever I am I won't stay
Wherever I am, no I will not stay
Life and happiness
Money, ass, kids
It's a little too much for me
That's too little for me
Wherever I am I won't stay
Wherever I am, no I will not stay
Look at me again, look at me in the face
Don't be afraid, don't be afraid, I'm already somewhere else
Look at me again, look at me in the face
Don't be afraid, don't be afraid, I'm already somewhere else
Ah ah ah
Ah ah ah
Ah ah ah
Spin the Spanish, change course in mid-flight
Regrets I have not so much
Regrets it's messy
Wherever I am I won't stay
Wherever I am, no I will not stay
Look at me again, look at me in the face
Don't be afraid, don't be afraid, I'm already somewhere else
Look at me again, look at me in the face
Don't be afraid, don't be afraid, I'm already somewhere else
Ah ah ah
Ah ah ah
Ah ah ah